Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2022

ENTRETIEN CHARLOTTE LECLERC

Minimalisme électronique artisanal, voilà qui décrirait bien l’album Bingo de Charlotte Leclerc que je ne me lasse pas d’écouter très régulièrement depuis sa sortie il y a plus d’un an, autant dire qu’il est devenu un vrai classique. On y retrouve beaucoup d’éléments de ce que j’aime, la musique de claviers jouée « à la main », entre krautrock, electronica, curiosités de library music, scène K7 expérimentale des années 80, bref que du bon !

01_Delodio a pour habitude de sortir des artistes vraiment obscurs, des archives ou parfois, me semble-t-il, la musique des créateurs du label sous différents pseudos. A la parution de ton album je me suis demandé dans quelles catégorie tu étais… peux-tu nous éclairer ? Confirmer ton existence réelle

Hahaha … Tu me violentes dès la première question ! Je ne suis ni une archive, ni quelqu’un d’obscur et certainement pas un des créateurs du label. Oui, je suis bel et bien réelle !

02_Comment s’est passé la connexion avec le label ?
La connexion s’est faite assez simplement. J’ai rencontré Stéphane et François, les patrons du label, il y a dix ans déjà lors d’une soirée de concerts pendant laquelle nous partagions le plateau. Ils ont, avec leur formation Blackmail, fait un remix du groupe que j’avais avant.
https://soundcloud.com/nightridersknightsrideon/lespace-e...
Nous avons toujours gardé le contact depuis. Stéphane a un jour eu vent que je bidouillais des trucs toute seule et a longtemps insisté pour que je lui fasse écouter et à en croire ce qu’il s’est passé ensuite, je crois que ça lui a bien plu.

03_Le vieux débat sur la musique « dématérialisée » / sur support, qu’en penses-tu ?
Je dirais, si je peux me permettre, que si les gens ont encore envie de débattre là-dessus, c’est leur problème. J’aime beaucoup mes vinyles, mes cassettes, et même mes CDs mais je suis quand même bien heureuse d’avoir accès à internet, à la musique dématérialisée et donc à un champ des possibles infini !

04_Quel est ton parcours avant cet album ?
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu faire de la musique. Avant cet album, j’étais dans un groupe de synth-pop, Night Riders, puis dans duo de techno éthérée, Angle Mort. Dans ces deux projets je chantais beaucoup tout en jouant du synthé.
https://soundcloud.com/passionvinyle/sets/pv-001-night-ri...
https://soundcloud.com/anglemort75018/angle-mort-les-came...

05_Tes morceaux ont une simplicité et une évidence d’accroche qui me fait penser à Cluster ou Residents, c’est un minimalisme que tu revendiques ?
Hahaha c’est assez flatteur … Je le revendique maintenant mais je ne crois pas avoir vraiment choisi. J’ai toujours aimé le « silence » dans la musique mais ce minimalisme est plutôt une part de moi qui s’est révélée au fil du temps et ce à mon insu.




06_Que séquences-tu dans tes morceaux, que joues-tu « à la main » ?
Quand j’enregistre, je ne séquence rien. Pour dire la vérité, je compose en enregistrant alors je suis plutôt du genre à faire beaucoup de prises de chaque instrument, du début à la fin du morceau (je n’aime pas les raccords) jusqu’à ce que je sois pleinement satisfaite.

07_Je suis un grand amateur de synthétiseurs, qu’est-ce que tu utilises dans ton studio / en concert ?
Dans mon studio, il y a une vieille Vermona, des Yamaha, CP10 et CS5, un Roland VP550, un Korg Wavestation, un piano, des guitares, une basse, une clarinette, des delays de toutes tailles, des bouts de bois, des shakers. Pour adapter mon set à la scène, j’ai re-séquencé tous les rythmes dans une MPC et réécrit toutes les lignes de basse et certaines mélodies en MIDI pour que les synthétiseurs jouent ces parties en live et que je puisse jouer du CP10 ou du Wavestation, et moduler le tout dans mes effets selon les morceaux.

08_Tu viens de sortir un morceau sur la compilation Interactive Pictures du Label Stéréogramme, est-ce que tu enregistres constamment avec une certaine discipline ?
Comme je l’ai dit un peu plus haut, je suis un peu perfectionniste, parfois au grand désespoir de certains. Cette discipline consiste surtout à être entièrement à ce que je fais sur le moment. Je n’ai jamais pris un cours de musique alors j’essaye principalement d’explorer de nouvelles choses et de repousser mes limites.

09_Tu présentes une émission de radio sur Pi Node ? que peut-on y entendre ?
Dans cette émission, BASSIN DU COMMERCE, on peut vraiment entendre de tout, absolument tout : du jazz, de la jungle, de l’expérimentale, de la wave, du classique, du rock, de la techno, etc. Pour vraiment le savoir, rendez-vous presque tous les dimanches de 19 à 21h.
https://www.mixcloud.com/bassinducommerce/

10_ quels sont tes projets à venir ?
Pour commencer, je finalise mon deuxième album, qui espérons-le sortira prochainement. C’est ma priorité. J’ai parallèlement un autre projet, Notre Groupe, qui s’apparente plus à de la synth-wave. Et j’essaye de convaincre mes amis de Zusammen Clark qui ont sorti un album la semaine dernière sur Bruits Direct qu’on adapte leur album au live afin qu’on le joue devant des millions de gens … haha ! Voilà, tu sais tout !
https://soundcloud.com/notregroupe/elle-et-toi
https://zusammenclark.bandcamp.com/album/earlier

Une sélection de morceaux par Charlotte
https://www.youtube.com/watch?v=Bm2aBl4iTsA
https://www.youtube.com/watch?v=9_9iclPWmSA
https://www.youtube.com/watch?v=xr2EKMhK-ag&list=PLpvztXg...
https://www.youtube.com/watch?v=ERiwo03-kIs
https://www.youtube.com/watch?v=4bbD22M-xWc
https://www.youtube.com/watch?v=tp-F3G5NUUg
https://www.youtube.com/watch?v=FuTxh-Q9iJQ

charlotte leclerc.jpg

12:03 Publié dans Entretiens | Commentaires (0)

Écrire un commentaire